Découvrez nos produits sur carrefour.fr earth icon Choisissez votre pays logo enseigne Carrefour

Résultat de ma recherche: résultats

Site international

.com

Site national

Acte 7 Doubler notre gamme végétarienne

Doubler la gamme de produits végétariens en 2019

Manger plus de produits végétariens, c’est aussi manger plus responsable !

Le veggie, c’est quoi au juste ?

Le veggie, ou végétarisme (de l’anglais « vegan »), est une alimentation sans viande, poisson, ni crustacés.

Certains végétariens refusent même de manger les œufs, le lait et les produits laitiers.

Le régime végétarien remplace les protéines d’origine animale par des protéines végétales.

La palette des sources de protéines végétales est large : céréales (blé, riz, maïs, semoule…), légumineuses (lentilles, haricots secs, flageolets…), oléagineux (amandes, pistaches, noisettes, noix…), légumes et tubercules (pommes de terre, petits pois…), germes (pousses de radis, de cresson, de roquette…) ou encore algues (spiruline, agar-agar…).

Dans l’air du temps, les légumineuses et les céréales complètes reviennent en force dans nos assiettes, car elles sont saines, nutritives et bon marché. 

 

Pourquoi doit-on agir ?

Dans les pays développés, nous consommons trop de protéines animales. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) recommande ainsi de limiter la consommation de viande rouge à 500 g par semaine et de charcuterie à pas plus de 25 g par jour. Mais l’objectif n’est pas tant de supprimer les protéines animales, mais bien de les réduire, pour tenter de viser un équilibre animal/végétal.

De plus, multiplier les protéines végétales dans son alimentation, c’est manger plus « responsable ». La culture des légumineuses réclame en effet peu d’eau et possède une très faible empreinte carbone. Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’élevage jouerait un rôle majeur dans le changement climatique et serait responsable de 18 % des émissions de gaz à effet de serre… Soit légèrement plus que le secteur des transports !

Conscient de ces enjeux majeurs pour les consommateurs comme pour la planète, Carrefour s’est fixé comme objectif de doubler les produits de sa gamme Carrefour Veggie d’ici juin 2019. Sans viande, ni poisson, ni graisses animales, les recettes Carrefour « 100 % végétariennes et 200 % gourmandes » excluent aussi les additifs issus d’animaux et les arômes de viande. Elles sont également sans huile de palme et sans OGM (< 0,9 %).

Est-ce vraiment si nouveau ?

Si la consommation de protéines végétales est à la mode, elle n’est cependant pas nouvelle. D’ailleurs, après la Première Guerre mondiale, les Français en consommaient même plus que les protéines animales. Une habitude alimentaire qui s’était spectaculairement inversée dès la fin des années 1940.

Il s’agit donc aujourd’hui d’un retour en grâce des légumineuses et des céréales. Or cette tendance se généralise dans les pays développés, et ce, à cause de l’évolution de la population mondiale, de la raréfaction des ressources et du réchauffement climatique.

Cependant, les experts prédisent une explosion de la demande en protéines animales à l’échelle mondiale : +40 % d’ici 2030, liée à la très forte croissance démographique des pays en voie de développement, à la massification de la classe moyenne dans les pays émergents, et à l’allongement de l’espérance de vie dans les pays développés.

 

Quel est l’objectif sur la durée ?

D’ici 2022, Carrefour proposera une multitude de nouveaux produits au sein de sa gamme Carrefour Veggie. Le but sera de varier au maximum les goûts et les plaisirs tout au long de la journée. En parallèle, les engagements sur la qualité des produits vont être renforcés avec un cahier des charges plus exigeant, comprenant notamment plus d’ingrédients issus de l’agriculture biologique. Et bien sûr, chaque produit continuera à être dégusté et validé par un expert culinaire pour assurer un maximum de gourmandise !

Découvrez d'autres actions